Ouvrir/Fermer la ChatBox

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Kate Hendriksen le Mer 24 Juil - 21:54







Kate Hendriksen & Loriel Johns


Suis moi et je te fuis… pour une soirée !

Je ne répondis pas aux quelques phrases qu’elle me dit, non pas que je ne le voulais pas mais parce que je ne savais pas quoi répondre. Mon esprit était totalement embrouillé par les événements qui avait eu lieu, et je ne savais plus vraiment où me mettre. J’étais censée avoir le sang-froid, rester sérieuse, et ce même en dehors de mon travail. Mais pour le coup, j’avais laissé les émotions prendre le dessus et m’envahir, et ce n’était jamais supposé arriver. Bref, ces pensées tournaient et retournaient dans ma tête, je n’arrêtais pas d’y penser.

La blague elle-même ne me fit que vaguement réagir. C’était drôle, et un sourire apparut tout de même sur mon visage, mais j’étais trop préoccupée pour penser plus sereinement à autre chose que ce que je venais de faire. Plus tôt, j’étais heureuse de me sentir un peu plus ouverte d’esprit, un peu plus sociable, et je m’étais même fait la réflexion que mes gars seraient choqués de me voir comme ça. Mais maintenant je ne savais pas trop, je ne connaissais pas le juste milieu alors j’étais allée trop loin, et maintenant j’étais redevenue comme avant. Comment fallait-il faire pour doser ça ?

Mais j’appréciais tout de même que Loriel reste avec moi. Je ne savais toujours pas si c’était parce qu’elle avait aimé, ou si elle avait juste pris pitié de moi. Moi-même je ne savais même pas si j’avais aimé ou non, en tout cas j’espérait qu’elle n’avait réellement pas pitié de moi car j’avais horreur de ça. Je n’étais pas à plaindre, et j’étais assez grande pour m’auto gérer. Cela dit, ces pensées parvinrent à me détendre au moins un peu, et je relâchais la pression sur la main de Loriel, la serrant plus tendrement.

Elle était rentrée chez moi et commenta positivement mon appartement. Je ne pus m’empêcher de pouffer un peu de rire à sa remarque, j’étais en réalité plutôt bordélique : si elle voyait le bureau dans ma chambre elle changerait immédiatement d’avis ! Mais je faisais des efforts, au travail notamment où j’aimais que tout soit niquel et propre, j’avais horreur que des choses trainent et tout devait être à sa place. Le bureau de ma chambre, c’était mon sujet d’expérience, l’endroit où j’aimais tout balancer pour me lâcher. Mon petit défouloir à moi. Mais personne n’avait besoin de voir ça, c’était une des raisons pour laquelle le bureau était dans ma chambre et pas dans le salon.

Je sentis soudainement son doigt venir se poser sur mon menton, et je relevais alors la tête pour la regarder droit dans les yeux. Certes, elle avait raison, nous avions beaucoup bu et l’adrénaline en plus n’avait pas aidé. J’étais étonnée cela dit qu’elle le prenne aussi bien, malgré l’alcool.

- Ce n’est pas vraiment une excuse. Personne ne devrait se comporter ainsi. J’assume pleinement mes actes cela dit, et en toute honnêteté je ne saurais même pas te dire si c’est l’alcool qui m’a poussé à faire ça ou si c’est simplement … moi, qui l’a voulu. Bref.

Elle regarda un peu autour d’elle puis attrapa un papier et un stylo avant d’y écrire quelque chose, je ne savais pas quoi. Je refermais la porte puis croisa les bras en la fixant, tandis qu’elle fit de même après avoir plié le papier. Je levais les yeux au ciel. Encore un de ses jeux … ça allait mal finir cette histoire, car si elle voulait que je l’attrape j’y parviendrais sans aucun souci. Mais je me pris au jeu et accepta en souriant en coin, la fixant d’un air malicieux.

- Oh tu sais, on est sur mon terrain de jeu là … tu as de grandes chances de perdre.

Tandis qu’elle s’était avancée vers la fenêtre, j’en profita pour souffler un bon coup et me reprendre. Aller, il ne fallait pas que je me laisse démonter. Je garderai une certaine distance avec elle, mais je ne pouvais me résoudre à la jeter dehors ou à la snober. J’arrivai donc derrière elle tout doucement et lui retira rapidement le manteau qui la couvrait avant de la chatouiller l’espace d’une seconde puis de faire un bond en arrière pour fuir.

- Alors jouons !

Je lui fis un clin d’œil et recula tout doucement jusqu’à la porte de ma chambre sans la quitter des yeux avec un petit sourire en coin. Avec un peu de chance j’allais encore la gêner et du coup je pourrais gagner … à moins que cette carte Joker ne fonctionne plus !

Codage par Libella sur Graphiorum
Kate Hendriksen
Kate Hendriksen

Messages : 51
Date d'inscription : 13/05/2019
Age : 23
Localisation : Affalée sur mon siège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Loriel Johns le Mer 24 Juil - 23:59

Suis moi et je te fuis… pour une soirée !


C’était vraiment…inexplicable. La soirée avait bien débutée, tout allait pour le mieux et on s’amusait beaucoup, il y a eu… des petits dérapages et l’histoire de l’armoire a bien dégénérer, certes, c’était  en grande partie à cause de moi et désormais Kate ne souriais plus. Elle était clairement ailleurs et c’était difficile pour moi de réussir à lui faire remonter le moral ! Du moins… c’est ce que je croyais pendant un long moment au cours de cette soirée !

- Ce n’est pas vraiment une excuse. Personne ne devrait se comporter ainsi. J’assume pleinement mes actes cela dit, et en toute honnêteté je ne saurais même pas te dire si c’est l’alcool qui m’a poussé à faire ça ou si c’est simplement … moi, qui l’a voulu. Bref.


Elle semblait vraiment coupable pour un petit baiser, j’avais clairement beaucoup de mal à comprendre pourquoi ! Elle l’assumait pourtant, c’était bien ses dires mais elle semblait pourtant hésitante.... comment ça l’alcool n’y était peut-être pour rien.. ? Je fixe l’horizon depuis la fenêtre pour réfléchir un peu à tout ça.

-Bref ? Bah…pas trop…je veux dire… moi ça m’intéresse de savoir surtout si tu penses que l’alcool n’y est peut-être pour rien ! J’aimerai juste…comprendre ? Ce n’est pas de la curiosité mal placé, mais je pense que…j’ai le droit de savoir non ?

Je ne tourne pas ma tête, je continue de fixer l’horizon mais j’arrive parfaitement à distinguer Kate sur le reflet de la fenêtre, j’avais espoir que mon jeu la fasse un peu réagir mais l’espace d’un instant je la vis lever les yeux au ciel.  Ce petit geste bien qu’anodin aurait pu être sans équivoque,  clairement sa réaction suivante montrait qu’elle accepta mon jeu.  Je souris d’ailleurs brièvement.

-C’est vrai, c’est littéralement ton terrain mais je suis très flexible, je m’adapte très vite à toutes les situations !


Mais au fond, je savais que Kate n’en pensais rien. J’avais appris à la connaitre et à l’observer entre cette soirée et notre passage en forêt. Ce petit geste qu’elle avait de lever les yeux au ciel, elle le prenait quand je disais des bêtises, vous savez c’est ce genre d’air que vous prenez quand quelque chose vous blase ! C’était…le sentiment que cela donnait et cela me rendait encore plus perplexe !

Je la vit s’approcher et clairement moi aussi j’étais très évasive, j’aurai pu l’arrêter, et j’aurai même pu partir mais je n’en fis rien et je ne comptais rien en faire ! Je me laisse faire, mon manteau tombe au sol, me voilà en sous vêtement puis je pouffe directement de rire, il faut dire que niveau chatouille ma résistance est à zéro…

-Eyh ! K..Kate ! Vi..vilaine...! Tout...le monde va me..voir !

Je rougis comme pas possible et je balbutie de nouveau, non pas à cause des chatouilles mais…plutôt au fait que je me retrouve en sous vêtement devant une fenêtre en pleine nuit, bonjour les voyeurs c’est par ici !
Je la fixe, je décroise mes bras et je souris en coin, mes joues sont de moins en moins rouge, il faut dire je commence à m’y habituer a force !

-Jouons ? Avec plaisir, cela dit tu perdras si on joue ! Cependant il y a quelque chose que je veux mettre au clair, car je suis douer dans pas mal de jeu et pour le coup, ce jeu-là ne marche pas avec moi.  Celui auquel toi tu joues j’entends !

Je m’avance vers elle en marchant, le bruit de mes talons claque contre le parquet en bois de son appartement et je la fixe sans discontinuer ni sans tourner mon regard pour le coup.

-Tu es gênée depuis tout à l’heure et même si tu feinte très bien le masque du « aller on joue » au fond tu n’as pas la tête à ça et voir même tu n’en as pas l’envie ou du moins… pas comme en début de soirée.  Ne fais pas comme ces gens riche Kate, ne mens pas. Tu dis que tu assume alors fait le et dit les choses franchement.  Après tout, un jeu…n’est pas fait pour blaser miss… « yeux au ciel »..

Je souris en coin et je la colle soudainement contre la porte, posant mes mains sur ses épaules et je la fixe, lentement j’approche mes lèvres des siennes et…je remonte mes mains jusqu’à…ce que je la chatouille comme pas permis bien sûr ! Et à la nuque sans me gêner ! Cette fois il fallait que je sois certaine que les chatouilles marcheraient sur elle et en même temps si je pouvais la gêner je ne dis pas non !

-Alooors ? Chatouilleuse ? C'est toi le chat au faite !

Je ris et je m’éloigne à mon tour et je me mets à courir un peu maladroitement vers la cuisine de Kate en tirant ma langue ! Je ne vais pas partir, je compte bien de nouveau la faire sourire et tant que je n’aurai pas réussi, sa soirée ne se finira pas mais ça…elle le savait bien… !



Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Loriel Johns le Dim 28 Juil - 22:16, édité 1 fois
Loriel Johns
Loriel Johns

Messages : 44
Date d'inscription : 25/05/2019
Localisation : Dans mon placard !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Kate Hendriksen le Jeu 25 Juil - 21:24







Kate Hendriksen & Loriel Johns


Suis moi et je te fuis… pour une soirée !

Evidemment qu’elle voulait comprendre, et elle en avait tout à fait le droit. Mais je n’aurais même pas su quelles explications lui donner, et je ne voulais pas en parler. C’était bien pour ça que j’avais accepté de rentrer dans son jeu, pour ne pas y penser et surtout pour ne pas aborder le sujet. J’avais besoin de réfléchir avant de lui répondre, et je détestai me sentir poussée à le faire. Si les explications venaient alors je lui dirais, mais pour le moment … j’avais bien trop mal au crâne pour ça. Et j’étais encore beaucoup trop perturbée par mon laisser aller de tout à l’heure.

Au moins, ma diversion semblait avoir fonctionnée. Je l’avais fais rire, elle était donc chatouilleuse comme moi et ne semblait pas plus gênée que ça de se retrouver de nouveau en sous-vêtements devant moi. Elle rougissait de moins en moins, et je trouvais ça dommage car j’adorai la voir mal à l’aise et toute rouge à cause de quelque chose que j’avais provoqué. Je secouai la tête de droite à gauche, non il ne fallait pas que j’aie de telles pensées. Je devais arrêter, et me focaliser sur autre chose. Pour le coup, c’était moi qui étais de nouveau gênée.

Elle avançait vers moi, en talons et en sous-vêtements. Si quelqu’un était rentré là tout de suite, il aurait pu imaginer des tas de choses, il fallait dire que moi aussi je me faisais des films. Mais Loriel me refroidit très rapidement suite à ses paroles. « Tu dis que tu assume alors fait le et dit les choses franchement. ». Elle avait raison. Néanmoins, je détestais être sondée ainsi par quelqu’un. Je n’aimais pas parler de moi, et encore moins de mon caractère. Être analysée ne me plaisait pas, que ce soit par Loriel ou par qui que ce soit d’autre, si bien que je fronçais les sourcils.

Elle me devança bien vite cependant en me collant contre le mur, ce qui me fis ouvrir grand les yeux et la fixer d’un air surpris. Décidemment, l’alcool semblait aussi avoir eu raison de mes réflexes. Mais alors que je me faisais la réflexion que je devais moins boire, elle approcha ses lèvres des miennes. Je sentais son souffle chaud se mêler au mien, se rapprocher de plus en plus de moi, et m’apprêtai clairement à la repousser, dans la panique. La même erreur ne devait pas être commise une deuxième fois cependant … elle feinta, et me chatouilla tout simplement.

C’est sûr, si elle désirait me voir sourire et rire c’était comme ça qu’il fallait s’y prendre. Je riais à en crever, ça ne me plaisait pas mais je ne pouvais pas y faire grand-chose ! Elle avait trouvé LE point faible, celui où j’étais la plus chatouilleuse.

- Bordel .. Loriel je … arrête ça !

Elle s’éloigna et couru vers la cuisine, tout aussi dissidente que lors de notre première rencontre. Je tentais de mon côté de respirer calmement pour m’arrêter de rire et reprendre mon souffle, puis fini par relever la tête vers elle en perdant légèrement mon sourire. Il était toujours un peu présent, mais cette appréhension que j’avais l’était elle aussi, comment pouvais-je faire disparaître cette appréhension alors qu’elle était toujours là, présente devant moi, en sous-vêtements qui plus est ? Bon, certes, c’était moi qui l’avais mise dans cette tenue… et qui lui avait proposé de venir à la maison. Il fallait vraiment que j’arrête de boire, moi.

- Bon ... tu as utilisé ta carte Joker des chatouilles. Je te mets au défi de ne plus l’utiliser pendant 24h !

Je lui adressai tout de même un clin d’œil puis me rappela le bout de papier qui était encore dans mon décolleté, du moins je l’espérais. Effectivement, il était toujours là bien qu’un peu froissé. J’en profitai donc pour le récupérer et le plier comme il fallait, tournant le dos à Loriel pour aller dans ma chambre.


- Pour ma part, je vais me venger quand tu t’y attendras le moins, là tu es trop en alerte pour que mon plan fonctionne.

En réalité, c’était une excuse. Parce que j’avais peur de ce qu’il pourrait bien se passer, et parce que je ne voulais surtout pas lui laisser une seconde pour qu’elle aborde de nouveau le sujet précédent, ou du moins les sujets. Celui où elle cherchait à comprendre pourquoi je l’avais embrassé, et celui où elle me disait d’être vraie, et honnête.

Ma réaction pouvait s’apparente à de la gaminerie sans doute, mais c’était loin d’en être. J’assumai, comme je l’avais dit, mais j’avais besoin de recul sur la situation, de prendre le temps de comprendre déjà si c’était l’alcool ou moi qui avait causé cette scène. Ensuite, il fallait que je pèse le pour et le contre. Je n’étais pas n’importe qui, et je connaissais à peine Loriel, il ne fallait pas que je prenne de mauvaises décisions déjà vis-à-vis de mes gars, puis ensuite vis-à-vis d’elle.

Je rentrai donc dans ma chambre, laissant la porte ouverte. Après tout, si Loriel décidai de m’y suivre ça n’était pas problématique. En attendant, je déposais le papier sur mon bureau en vrac, puis en profita pour réfléchir un peu, le regard dans le vide. Comment je devais agir ? Qu’est-ce que je devais faire exactement ? Je n’avais jamais été aussi perdue de toute ma vie avec quelqu’un, je ne savais même pas ce que je pensais de Loriel ou ce que je … ressentait ? … pour elle. Mais ma première réflexion fut quand même que mon travail était important, et que je ne devais pas laisser des sentiments empiéter sur la qualité de ce dernier.

- J’ai des vêtements de rechange, si tu veux. Dans mon armoire.

La plupart de mes tenues de travail étaient présentes dans cette armoire, mais rien qui ne pouvait me trahir. Du moins, aucun badge « P.U.R.E » n’ornait les vêtements que je conservais chez moi, ils étaient tous au travail. Je n’en avais rien à faire qu’elle ou que qui que ce soit l’apprenne, simplement je ne voyais pas l’intérêt que les gens soient absolument au courant.

Je repartis dans mes réflexions personnelles en fixant mon brassard, posé sur mon bureau, sans vraiment le voir. Petit à petit, ma décision finale était prise.

Codage par Libella sur Graphiorum
Kate Hendriksen
Kate Hendriksen

Messages : 51
Date d'inscription : 13/05/2019
Age : 23
Localisation : Affalée sur mon siège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Loriel Johns le Ven 26 Juil - 0:08

Suis moi et je te fuis… pour une soirée !


Ma petite action avais de nouveau gênée Kate et c’était plaisant à voir, c’est vrai quoi ! Elle a passée sa soirée a me faire avoir des réactions incompréhensibles, il est donc naturel qu’à mon tour…je lui fasse perdre la raison…non ? Ne répondait pas, je sais très bien que vous êtes d’accord avec moi !

Bon…il est vrai que ma tenue n’était pas des plus…innocente et anodine mais…eh ! C’est elle qui m’a retirer le manteau la première einh’ !  Néanmoins je voyais que je l’avais troublée, j’avais du toucher dans le mille et au fond de moi je restais encore plus…perplexe face à cette situation !

- Bordel .. Loriel je … arrête ça !

Cette fois ça y est, elle l’admet enfin ! C’était son point faible et moi je l’observais depuis la cuisine, et le plus amusant fut sa seconde réaction après qu’elle eu essuyer sa petite larme à l’œil !

- Bon ... tu as utilisé ta carte Joker des chatouilles. Je te mets au défi de ne plus l’utiliser pendant 24h !

J’haussai un sourcil en la fixant, ce qu’elle disait me fit d’un coup hurlée de rire ! Ma carte joker ? Mais elle n’avait même pas besoin de le préciser ! Evidemment je n’allais pas la chatouiller avant un moment… il fallait que j’attende le bon moment pour ça ! Evidemment… le bon moment pour moi… et le pire moment pour elle !
J’ornais un grand sourire sadique en la fixant.

-Oh t’en fait pas ! 24h ce sera trèèèès facile ! Il y a tellement de moments bien mieux pour utiliser avec bon escient ce magnifique point faible qui est le tien ma chère militaire !


Je me versai un jus de fruit sans pression, attendez, elle m’a invitée chez elle, j’ai le droit à mon jus de fruit quand même !  De son côté elle part vers sa chambre et elle semble avoir tout autant envie de m’embêter que moi dans le pire des moments, comme on dit… les grands esprits se rencontrent !

-Ma pauvre, il faudra que je te rende la tâche facile pour que ton plan  fonctionne ou ça ira ? T’as pas encore le level pour le « hard core mode » !

Je la fixai avec un sourire en coin amusé à mon tour, mais c’était un sourire de façade, au fond de moi j’étais inquiète, j’ai bien vue et senti que Kate n’avait clairement pas la tête à jouer à un jeu. Mais je pouvais vraiment la blâmer ? On a passée notre soirée à jouer et le résultat a été…beaucoup de perdition et de question sans réponse autant pour elle que pour moi.  Après tout, a mainte reprise je ne l’ai pas repoussée, je n’ai pas mis de stop, je ne me suis pas éloigner non plus et je n’ai pas pris le temps de réfléchir à moi-même ce que j’éprouvais ou tout simplement à me questionner… au final, je lui disais d’être sincère mais l’était-je réellement moi-même ?

Je regardais le frigo quelques instants, d’ordinaire dans ce genre de moment je me plongeai en plein dans la nourriture pour éviter de penser au pire ou tout simplement pour ne penser à rien de plus que les délicieuses saveurs que j’avalais mais pourtant… Kate avait réussi un exploit : Me couper l’appétit.
Je n’avais pas faim du tout, j’étais juste en pleine réflexion pendant qu’elle me proposa de mettre une de ses tenues pour m’habiller. Je pris mon courage à deux mains et me mis à entrer dans sa chambre sans pression, j’aurai pu m’habiller mais il fallait d’abord qu’on discute, c’était nécessaire !
Je m’assois alors doucement sur le bord du lit et je la regarde dans les yeux.

-Mais peut-être…que le moment n’est pas au jeu ? Discutons non ? Je crois que toi comme moi…on en a bien besoin…

Je triture mes doigts l’espace de quelques instants, je ne remarque même pas le bordel des alentours qui n’a rien avoir avec le salon clairement et je ne fais même pas gaffe aux affaires présente, je ne fixe que Kate qui a l’air d’être toute aussi…perdue.

-Kate… je ne partirais pas d’ici je tiens à te le dire ! Du moins… pas sans avoir tenu ma promesse.  La tête que tu fais la, cette tête froide, ou du moins un peu perdue, un peu distante je la ressens de nouveau comme l’autre jour quand on sortait de la forêt et qu’on en parlait justement. Et je t’ai promis à ce moment-là de faire en sorte que tu connaisses toute cette sociabilité qui te fait défaut. Je ne partirai pas d’ici tant que tu ne feras pas de grand sourire épanouis ! C’est ma décision…de ne pas t’abandonner comme ça…

Je tournais la tête, j’avais pris ma décision mais…je ne savais pas ce que Kate avait choisi elle !
Je suis donc la, en sous vêtement, assise sur le bord de son lit et je la fixe et pour la première fois, d’un air très sérieux sur mon visage.

-Cependant…je ne suis pas une casse pied ou du moins…pas pour faire du mal aux autres. Donc si tu veux a tout pris que je parte…et que je sorte de ta vie ou…que tu souhaites que tout ce qui a pu se passer, ne se passe plus…alors tu n’as qu’un mot à dire…et je quitterai cet appartement sur le champ..

J’avais un air un peu triste sur le visage, ce type de décision n’était pas plaisant, et malgré tout, malgré la folie qu’a été cette soirée…je m’étais bien amusée.  Je ne voulais surement pas lui imposer d'ultimatum bien au contraire ! Mais je savais que la situation était...inexplicable autant pour elle que pour moi, il me semblais alors naturel d'en parler. Un léger sourire s’orna de nouveau et je la fixa doucement.

-En tout cas…cette soirée était…folle ! Alors…merci pour tout ! Il s’est passé des choses inattendues…imprévisibles…dingues…et…no limit ! On peut dire que…tu as remplie tous les critères pour me faire passer une bonne soirée…

Et je finis donc par rire lentement…en la fixant, je m’approcha juste pour lui ébouriffer les cheveux et au vu de son air…sa décision…était-elle prise.. ?

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Loriel Johns le Dim 28 Juil - 22:16, édité 1 fois
Loriel Johns
Loriel Johns

Messages : 44
Date d'inscription : 25/05/2019
Localisation : Dans mon placard !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Kate Hendriksen le Ven 26 Juil - 14:22







Kate Hendriksen & Loriel Johns


Suis moi et je te fuis… pour une soirée !

Au vu de sa réaction, Loriel avait clairement capté que l’un de mes points faibles avait été découvert. En plus, elle ne semblait pas du tout dérangée par le fait que je lui donnais pour défi de ne plus utiliser cette technique, ce qui me laissa penser qu’elle en avait peut-être d’autres en réserve. Elle était détendue, et se servit même un verre de jus de fruit. Quelque chose me disait que mon frigo allait très vite se retrouver vidé, mais elle risquait d’être déçue par son contenu. Je faisais attention à ma ligne, c’était rare quand je me faisais plaisir au niveau de la bouffe, mais bon il fallait que je garde une certaine forme.

Elle m’avait rejoint dans la chambre et j’attendais qu’elle s’habille tranquillement, elle avait de quoi faire car par contre au niveau des vêtements j’avais tendance à me faire très plaisir. Ce n’était pas des vêtements de fou, ils étaient souvent décontractés et même garçon manqué sur les bords, mais après tout je n’avais jamais compris en quoi un vêtement définissait un homme ou une femme. Donc j’achetai ce qui me tapait dans l’œil, pareil pour les chaussures, ce qui rendait mon armoire blindée.

Mais elle ne s’habilla pas, elle ne sembla même pas regarder ce qu’il y avait dans l’armoire, ni faire attention à ce qu’il y avait dans la pièce en elle-même.  A la place, elle s’assit sur le lit et aborda de nouveau le sujet dont je ne voulais pas parler. Je continuai de fixer mon brassard en l’écoutant attentivement, sans répondre, même quand elle marquait une pause dans ce qu’elle me disait. Elle parlait de cette promesse … oui, elle m’avait promis ça en effet, mais elle ne semblait pas comprendre que j’étais compliquée et qu’elle ne pouvait pas me changer d’un simple claquement de doigt.

Je me tournai vers elle, les mains posées sur le bureau, puis la fixa lorsqu’elle eut fini de parler. Non, je ne voulais pas son départ, et je devrais peut-être le lui dire. Sa présence m’apaisait, elle arrivait à me faire sourire et rire même quand je n’en avais pas envie, et même si à l’heure actuelle mon esprit était totalement embrouillé je ne me voyais pas lui dire de partir, pas après ce qu’elle m’avait raconté sur sa situation. Où pourrait-elle aller, si je la mettais dehors ? Je soupirai.

Elle s’approcha alors doucement de moi puis m’ébouriffa les cheveux au moment où je m’apprêtais à répondre. Instinctivement, je lui saisi le poignet et la fixa droit dans les yeux. Je ressentais comme tout à l’heure, l’alcool devait pourtant avoir quelque peu baissé depuis alors est-ce que c’était réellement moi qui en avais envie ? Je glissai ma main de son poignet à sa main que je saisie tendrement, sans la quitter des yeux.

- Non Loriel, je veux pas que tu t’en ailles. Tu me fais me poser des questions, c’est tout. Je suis pas quelqu’un de facile, principalement au niveau de mon statut social, mais c’est compliqué je ne peux pas réellement t’en dire plus.

Mon autre main vint replacer une de ses mèches derrière son oreille, puis s’attarda sur sa joue. Sa peau était douce, son regard était tendre bien qu’elle semblait légèrement angoissée, ce que je pouvais comprendre. J’étais difficile à lire, souvent je montrais autre chose car c’était ainsi, mon travail exigeait que je garde mon calme, mon sang-froid, et ce en toute situation même si dans le fond j’étais inquiète ou stressée.

- Mon premier choix est fait mais sache que rien n’est gravé dans la pierre. A toi de faire le tien maintenant.

Je l’embrassai alors de nouveau, plus longtemps cette fois et plus tendrement, en lui caressant la joue. Je la collai à moi, glissant ma main jusqu’à sa hanche, puis sépara nos lèvres au bout de quelques instants, continuant de frôler les siennes cependant, les yeux toujours fermés. C’était à elle de choisir ce qu’il allait se passer là maintenant, mais en tout cas même si j’avais décidé de faire cela parce que j’en avais envie, j’espérait qu’elle avait comprit que j’avais tout de même besoin de réfléchir … et que les jeux n’étaient pas faits. En tout cas, ce que je venais de faire n’était clairement pas un jeu. C’était réel, et l’alcool n’y était finalement pour rien du tout.

Sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, je l'embrassai alors de nouveau au bout de quelques secondes, de manière un peu plus insistante.

Codage par Libella sur Graphiorum
Kate Hendriksen
Kate Hendriksen

Messages : 51
Date d'inscription : 13/05/2019
Age : 23
Localisation : Affalée sur mon siège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Loriel Johns le Dim 28 Juil - 22:13

Suis moi et je te fuis… pour une soirée !


J’ai la tête tournée, je m’apprête à partir et là je vois qu’elle me prend la main, je cligne un peu des yeux et je la fixe, sa main m’agrippe, elle m’enserre doucement mais pas fortement, plutôt…fermement comme si elle ne voulait pas que je parte.  Directement moi je me dit qu’au moins, je peux être soulagée sur un point !  

- Non Loriel, je ne veux pas que tu t’en ailles. Tu me fais me poser des questions, c’est tout. Je suis pas quelqu’un de facile, principalement au niveau de mon statut social, mais c’est compliqué je ne peux pas réellement t’en dire plus.

Pourquoi tous ces secrets ?  Je sais maintenant qu’elle est militaire mais…elle veut a ce point s’enfermer sur elle-même ?  Et pourquoi elle me parle de facilité ? J’admets ne pas comprendre,  et cette histoire de statut social me fait hausser un peu un sourcil, c’est vrai quoi ! On étaient pas censée s’en ficher de toutes ces bêtises de statut ? Cela l’empêcherait vraiment de s’amuser ? Ce qu’elle est dit reste flou et…tout aussi énigmatique que la première fois dans les bois, j’esquisse une légère grimace pas réellement convaincue par ses arguments.

-Tu ne peux pas ou tu ne veux pas ? Tu sais…moi je t’ai bien révéler quelque chose de compliquer aussi, tu ne cesses de répéter que toi tu ne souhaites pas mélanger privé et boulot, mais c’est exactement ce que tu fais en t’empêchant de t’amuser et de passer du bon temps quand tu es dans la sphère du privé parce que justement tu as peur d’une quelconque répercussion sur ton job ! Je veux dire…la tu fais justement ce que tu ne voulais pas faire !

Puis je me raidis, elle se mit à me toucher le visage, je ne comprenais pas trop pourquoi, mon regard parcourait sa main lorsqu’elle replaça la mèche derrière mon oreille, et je rougissais à vue d’œil sans comprendre puis d’un seul coup je la fixais quand elle me dit :

- Mon premier choix est fait mais sache que rien n’est gravé dans la pierre. A toi de faire le tien maintenant.


Je n’ai même pas le temps de lui répondre ou de réfléchir qu’elle m’embrasse !  J’écarquille les yeux, rouge comme une pivoine de la tête aux pieds, et pourtant je ne la repousse pas ! Mais pourquoi ?! Je ne comprends pas ce qui m’arrive, je rougis et…je lui rends son baiser ?! Einh ?! Mais je deviens folle ? L’alcool m’atteint aussi ?! Je n’arrive de nouveau plus à réfléchir, comme tout à l’heure quand il y a eu notre petit « accident » !

-Je..euh…je…einh.. ? Je…


Je me mets de nouveau à balbutier, elle arrive de nouveau à me perdre et à me faire rougir, et je ne la repousse pas, bien au contraire j’ai eu les mains qui se sont coller sur ses épaules l’espace de quelques secondes comme si j’étais…emportée par une tempête et que je suivais le rythme !

-Ka..Kate.. ? Qu-…

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase, elle m’embrasse de nouveau, je rougis, je fume, je lui rends son baiser, je lui caresse le cou l’espace d’un instant et je m’écarte, en panique, rouge !

-Ka..kate ? Je…je… ? Ca va.. ?! Je…Euh… ? Einh.. ? M’em..brass.. ? Je…EINH ? Ce…c’est…mal !

Je m’éloigne mais peu convaincu, et surtout peu convaincante, clairement au vu de mes geste, il est clairement facile de voir que je ne suis pas du tout insensible ou même dégouter par ce qu’il vient de se passer ! Je suis perdu et cela se voit, les jeux ne sont pas faits et en réalité on peut voir aisément que… notre jeu principal… je te fuis…et tu me suis…ne fait sans doute que débuter !
Je me tourne, dos à elle en me levant et je balbutie !

-Je..ne comprends…pas la..décision… !

La mienne était facile à déceler, on pouvait s’attendre à un refus de ma part mais pourtant il n’en était rien, sinon je serai partie immédiatement et je l’aurai repoussée et même à moi ça me choque…je n’en fais rien de plus !  Je finis par me retourner lentement vers Kate, rouge et je pose de nouveau mes mains sur ses épaules, cette fois c’est encore plus flagrant, je ne remarque pas du tout ce qu’il se passe autour de moi et clairement mon cerveau a trop de choses à traiter la oh que oui !

-Kate… !

Je la fixe dans les yeux, tremblante, effrayée parce que même moi j’ignorais ce qui pouvait se passer et c’est avec toute la conviction du monde que je dis la phrase la plus puissante de l’univers…. !

-Sage… !

Ouais non ! Pas du tout enfaite ! Je suis mort de trouille et cela se voit…je suis clairement…devenue une souris aux griffes d’un terrible chat… !

Codage par Libella sur Graphiorum
Loriel Johns
Loriel Johns

Messages : 44
Date d'inscription : 25/05/2019
Localisation : Dans mon placard !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Kate Hendriksen le Lun 29 Juil - 11:24







Kate Hendriksen & Loriel Johns


Suis moi et je te fuis… pour une soirée !

Elle n’avait pas tort. Je n’arrivais toujours pas à séparer le privé et le travail, je n’y pouvais pas grand-chose ça avait toujours été comme ça, je ne savais pas doser. On m’avait toujours appris à porter un masque pour ne pas montrer d’émotions, qu’est-ce qu’elle voulait que je lui dise ? Avec elle, je ressentais enfin quelque chose depuis longtemps. Je ne voulais pas risquer de tout gâcher par les mots, mais je me promis intérieurement que je lui parlerais un peu plus en détail après, tandis que je l’embrassai.

Pour le moment, je voulais ressentir des choses. Simplement éprouver des sentiments, peu importe, j’en avais besoin pour me sentir vivante et aussi pour me dire qu’au fond, j’avais la possibilité d’avoir des sentiments qui se mêlent en moi. La sentir contre moi.

Et elle ne m’avait pas repoussé. Elle avait répondu tout aussi tendrement à mon baiser, posant ses mains sur mes épaules, et semblait se laisser porter par le moment tout comme moi actuellement. Mon esprit s’était vidé, je ne pensais plus à rien d’autre que ses douces lèvres sur les miennes, ses mains tendrement posées sur moi, son corps frôlant le mien. Pour la première fois depuis bien longtemps, je ne réfléchissais plus, j’étais simplement bien.

Lorsque le deuxième baiser cessa, je rouvris doucement les yeux et la fixa tandis qu’elle se mit à me caresser le cou. J’étais si bien à cet instant que j’en aurais presque oublié qui j’étais, et réagis à peine quand elle s’écarta, toute paniquée.

-Ka..kate ? Je…je… ? Ca va.. ?! Je…Euh… ? Einh.. ? M’em..brass.. ? Je…EINH ? Ce…c’est…mal !

La phrase aurait pu me faire rire, si je n’étais pas dans cet état d’esprit actuellement et que je ne pensais pas à ce qu’il venait de se passer sans me sentir mal à l’aise. Je n’aurais pas su dire si elle avait apprécié ou non, en tout cas elle y avait répondu et ne partait pour l’instant pas en courant alors peut-être qu’elle avait réellement aimé. Je la fixai calmement tandis qu’elle me tournait le dos, rouge comme pas possible, balbutiant qu’elle ne comprenait pas la décision. C’était pourtant clair, non ?

Je voulais essayer avec elle. Essayer quelque chose, peu importe s’il n’y avait pas de lendemain à ça mais j’avais envie de ressentir le plus d’émotions possible, d’oublier le quotidien le temps de quelques heures contre son corps. Si elle le voulait bien.
Elle se tourna de nouveau vers moi et reposa ses mains sur mes épaules, tremblante et visiblement terrifiée, stressée.

-Sage… !

J’haussai un sourcil sans comprendre. Elle me demandait d’être sage, ou alors j’avais mal compris ? Elle balbutiait beaucoup trop, elle semblait avoir peur de la suite mais je serais là pour la rassurer. La dernière chose que je voulais c’était la faire fuir, j’avais ressenti bien trop de choses d’un coup pour la laisser partir maintenant. Je posais mes mains sur ses bras, sans la quitter des yeux, en la fixant d’un air calme.

- Tu me rends … différente. Avant toi, les relations sociales c’était pas mon fort. Mais avec toi, ça vient naturellement, je ressens des choses que je m’étais interdite de ressentir avant. Je te promets que nous parlerons plus en détail une prochaine fois.

Je ne fis rien de plus, ne voulant pas du tout la brusquer comme je l’avais fait quelques minutes auparavant. Mais l’envie de l’embrasser de nouveau était bien trop forte, alors je me penchai et redéposa tendrement mes lèvres sur les siennes, l’embrassant doucement avant de me reculer un peu, laissant nos lèvres continuer de se frôler tandis que mes mains caressaient encore doucement ses bras.

- J’ai peut-être été un peu directe. Mais là maintenant, j’ai envie de ressentir de nouvelles choses … et quoi que tu fasses, je ne serais pas vexée. Pas de pression.

Je gardai les yeux fermés, sentant la chaleur de son corps contre le mien, sans bouger. Je lui avais dis que j’avais prit ma décision, à elle de faire la sienne. Quelque chose me disait qu’elle n’allait pas aller jusqu’au bout, et je ne lui en voudrais pas pour ça. Pour ma part, j’évitais de trop penser car je me connaissais, si je commençais à faire ça j’allais me remettre en question et la fuir, comme tout à l’heure. J’aurais bien le temps de penser à tout ça demain.

Pour l’instant, c’était elle qui fuyait, et moi qui la suivait …

Codage par Libella sur Graphiorum
Kate Hendriksen
Kate Hendriksen

Messages : 51
Date d'inscription : 13/05/2019
Age : 23
Localisation : Affalée sur mon siège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ] - Page 2 Empty Re: Suis moi et je te fuis… pour une soirée ! [ Partie 2 ft Kate ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum